Retour à l'accueil  
  "La spéléologie est une science et un sport qui ont pour objet l'étude et l'exploration de cavités naturelles du sol." d'aprés Le Petit Larousse.
   
Le Petit Robert, quant à lui, affirme que ce mot féminin devenu courant vers 1950 désigne : "l'exploration et l'étude scientifique des cavernes, des cavités du sous-sol. (géologie, eaux souterraines, météorologie du sous-sol, cristallographie, faune, vestiges humains, etc).

Plus largement, la spéléologie couvre l'exploration, l'étude et la visite des cavités souterraines,
voire sous-glaciaires, qu'elles soient naturelles (grottes ou gouffres) ou artificielles (carrières, souterrains, mines, citernes, oubliettes, ...)
   
   
 
  Extrait du site internet
de la Fédération Française
de Spéléologie
   
 
 
 
__________________________________________________________________________________
  La spéléologie est une activité plurielle intéressant de nombreux domaines : sportif, scientifique, environnement, culturel, éducatif, ...
Sa pratique offre des paysages diversifiés et spécifiques par ses lieux de pratique en milieu dit karstique (calcaire), milieu dont les caractéristiques sont étroitement liées à l'eau et qui présente une extrême fragilité.
Prospection sur un lapiaz Les spéléologues s'attachent à explorer, étudier, gérer et protéger ce milieu dans lequel ils évoluent.
Observateurs privilégiés des zones souterraines, ils en sont les acteurs incontournables.
Vous trouverez à travers ce site internet, le reflet des activités qu'ils mènent en Midi-Pyrénées.
Le karst, qu'est-ce que c'est ?
    Le mot "karst" provient du nom d'une région sauvage et aride du nord de la Yougoslavie où les phénomènes liés au calcaire ont été étudiés pour la première fois.
    Le karst est un relief, un plateau calcaire, où l'on rencontre :
Gouffre - des phénomènes de surface : fissures, dolines, pertes, entrées de grottes, gouffres, résurgences, ...
- des phénomènes souterrains : grottes, galeries, rivières souterraines, ...
 
Doline
Rivière souterraine  
    La principale caractéristique hydrologique du karst est l'absence ou la rareté des cours d'eaux superficiels. La plupart des écoulements visibles prennent leur source en dehors du domaine karstique. Ils disparaissent dès qu'ils arrivent sur les affleurements calcaires dans les pertes (zone d'absorption des eaux de surface).
    Les eaux de pluie se perdent parfois dans une dépression fermée appelée doline.
    Le lieu de sortie de ces eaux aux points bas des massifs karstiques est appelé émergence.
      Selon les cas, on parle de :
Résurgence
    - résurgence : correspondant à des pertes concentrées bien localisées,
- exurgence : correspondant à des infiltrations diffuses à la surface du karst.